Par Benjamin De Haro

ENFIN !

       Après six longues années écoulées depuis la sortie de l’apprécié Heligoland, Massive Attack signe la grande surprise de ce début d’année. Et cette fois-ci, c’est avec un nouvel EP : Ritual Spirit que la formation de Bristol effectue son grand retour.

       Au menu : une carte composée d’un mini-album de belle facture comprenant quatre titres et d’une atmosphère toujours aussi gustative. Véritable vecteur de goût, l’apparition du hip-hop fait ici une sauce des plus convaincantes. Ouvrant le repas, le flow de Roots Manuva posé sur le bondissant « Dead Editors » semble parfaitement s’accommoder des sonorités sauvages du morceau.

       Une mise en bouche dépaysante qui laisse place à une entrée légère et raffinée. Invité lui aussi à participer aux réjouissances, le chanteur R&B Azekel saupoudre ainsi avec grâce l’instrumental du planant « Ritual Spirit ». Arrive ensuite le plat. Et quel plat ! Concocté avec de l’originalité et accompagné d’un soupçon de Young Fathers, groupe hip-hop écossais, « Voodoo In My Blood » semble faire varier les saveurs de ce repas de choix. Angoissant à souhait avec ce cliquetis métallique évoquant des clés tintant nerveusement dans une poche et des sonorités électro un rien stressantes, ce troisième titre semble toutefois n’exister que pour sublimer le dessert. Et cerise sur un gâteau plutôt savoureux, une réapparition de premier ordre : celle de Tricky. Historiquement fâché avec la formation de Bristol, l’Anglais avait stoppé toute coopération avec Massive Attack en 1994 après seulement deux albums. Une histoire qui semble appartenir au passé comme parait le démontrer le délicieux « Take It There ». Nettement parfumé par la voix rauque du chanteur britannique, le morceau final correspond à ce gâteau un peu classique mais que l’on retrouve toujours avec délectation et conclut cet EP avec l’impression d’un retour aux racines. Comme si Tricky n’était jamais parti.

       Savoir se renouveler sans pour autant renier son identité, telle semble être la recette de Massive Attack dans ce Ritual Spirit, un EP de belle qualité qui paraîtra toutefois pour certains fans légèrement fade à côté de l’excellent Heligoland.

 

Publicités